dna-1811955_1920.jpg
Logo Immunotox.jpeg

L'immunothérapie est un traitement du cancer innovant : elle consiste à stimuler le système immunitaire pour que celui-ci résorbe lui-même les cellules cancéreuses. Son mode d'action diffère donc des traitements chimothérapeutiques et radiothérapeutiques, qui combattent le cancer directement.

 

Confidentiel avant 2010, ce mode de traitement est aujourd'hui plus largement utilisé car c'est la thérapie la plus efficace pour certains types de cancer. 

Bien que l'immunothérapie risque moins d'affecter les cellules saines que d'autres traitements du cancer, elle peut provoquer des effets secondaires auto-immuns.

 

Ces affections secondaires doivent faire l'objet d'une attention particulière car elles surviennent dans le cadre d'une fragilité générale due au cancer. Elles risquent donc d'affecter la tolérance au traitement et son efficacité.

biologiste effectuant des analyses au microscope

C'est cette attention particulière qui a conduit à la création d'IMMUNOTOX ALLIANCE CANCER.

Le rôle d'IMMUNOTOX ALLIANCE CANCER

Immunotox est né de la volonté d'améliorer la PEC des toxicités dues aux traitement par immunothérapie.

Objectifs :

  • Uniformiser les prises en charges des effets secondaires auto-immuns dues à l'immunothérapie

  • Favoriser les retours d'information et les partages d'expérience entre spécialistes

  • Coordonner le réseau de professionnels jouant un rôle dans la détection et la prise en charge des toxicités ;

  • Informer et mettre à leur disposition des outils pour systématiser ces prises en charge : algorithme, fiches, base de données, site internet avec forum d'échange entre professionnels ;

  • Élaborer des RCP régionales portant spécifiquement sur les toxicités de l'immunothérapie et notamment : 

    • une aide au diagnostic et des éléments en cas d'évaluation difficile

    • la prise en charge de ces toxicités​

    • la conduite à tenir et la pertinence de l'immunothérapie dans certains cas complexes tels que des antécédents de maladie auto-immune

Comment ?

Le traitement du cancer par immunothérapie

Docteur expliquant le traitement par immunothérapie à une patiente

L'immunothérapie met en œuvre deux modes d'action pour le traitement du cancer par le système immunitaire :

selon les cas, elle permet de favoriser la reconnaissance des cellules cancéreuses par les lymphocytes, ou la stimulation de l'immunité générale de l'organisme du patient. 

Un traitement par immunothérapie est toujours précédé d'un bilan pré-thérapeutique minutieux réalisé par l'oncologue. Chaque cure supplémentaire donne lieu à un check-up intermédiaire


Livret Immunotox, bilan pré-thérapeutique et check-ups intermédiaires

Le livret Immunotox donne des indications sur les examens effectués dans le cadre d'une recherche de toxicités liées au traitement immunothérapeutique. Le bilan pré-thérapeutique et les check-ups intermédiaires permettent d'évaluer l'état clinique du patient avant ou pendant l'immunothérapie. 

Télécharger le livret Immunotox

Le bilan pré-thérapeutique

Réalisé avant l'initiation du traitement il permet de :

  • faire un état des lieux de l'état général du patient, ses antécédents, ses comorbidités et facteurs de risque, 

  • vérifier l'absence de contre-indication à l'immunothérapie.

Il consiste en :

  • un interrogatoire anamnestique concernant les antécédents médicaux et chirurgicaux, personnels et familiaux, les traitements en cours, les allergies, une toxicité liée à une immunothérapie antérieure, etc. 

  • un examen clinique évaluant l'état général et cardiovasculaire, la présence de comorbidités (infections récentes, troubles digestifs, neurologiques, cutanés, etc.).

  • des examens complémentaires en fonction des éléments relevés à l'interrogatoire et à la clinique.

Les check-ups intermédiaires

À chaque cure immunothérapeutique,

ce bilan intermédiaire permet de : 

  • faire un état des lieux de l'état général du patient au moment T du traitement,

  • déceler l'apparition d'affections secondaires auto-immunes, de symptômes ou une majoration de symptômes pré-existants au traitement. 

Ils consistent en : 

  • un interrogatoire portant sur l'état de santé général du patient au moment T, une apparition éventuelle de symptômes, la tolérance du traitement ; 

  • un examen clinique

  • des examens complémentaires en fonction des éléments relevés à l'interrogatoire et à la clinique.

En cas d'élément symptomatique d'une affection secondaire auto-immune : 

  • réalisation d'examens complémentaires

  • envisager la conduite à tenir, c'est-à-dire : 

    • la poursuite de l'immunothérapie et traitement symptomatique avec surveillance, 

    • ou l'interruption temporaire ou définitive de l'immunothérapie.

Immunotoon

Immunotoon est une application interactive destinée au grand public et recommandée par Immunotox ALLIANCE CANCER. Elle a été créée par l'association de pneumologie SERPA.

 

Son objectif est d'expliquer, de manière ludique et didactique, les mécanismes de l'immunothérapie anti-tumorale. 

Cliquez ici pour en savoir plus sur Immunotoon.

immunotoon 2.jpg

Cliquez sur l'image pour découvrir l'animation interactive Immunotoon : 

immunotoon 1.jpg

IMMUNOTOX

Favoriser la prise en charge coordonnée des toxicités liées aux traitements par immunothérapie