Historique et rôle d'Alliance Cancer en oncogériatrie

En 2007, l'INCa, Institut National du Cancer a réalisé un appel d'offres ayant abouti à la mise en place de l'Unité Pilote de Coordination en Oncogériatrie ou UPCOG portée par le C2RC (devenu Alliance Cancer en 2020). Un nouvel appel d'offres a été lancé en 2011 ayant pour but de labelliser des Unités de Coordination en Oncogériatrie (UPCOG). L'INCa a retenu et labellisé le projet UCOG Nord de France déposé par Alliance Cancer.

Le plan d'actions actuel est de poursuivre les initiatives en cours

et d'innover autour de 2 axes prioritaires :

  • Créer une dynamique interrégionale forte,

  • Développer la recherche.

Unités de Coordination en oncogériatrie

L’Unité de Coordination en Oncogériatrie (UCOG) est définie par ses missions.

Sous l’impulsion de l’INCa et de la DGOS, des Unités de Coordination en Onco-Gériatrie (UCOG) ont été créés lors du Plan Cancer 2009-2013.

 

Le déploiement de ces unités au niveau national a abouti à la création de 24 UCOG. Dans la région Hauts-de-France, deux Unités de Coordination en Onco Gériatrie couvrent le territoire :

 

  • UCOG Nord-Pas-de-Calais

  • UCOG Picardie

 

L’UCOG Nord-Pas-de-Calais est portée par Alliance Cancer depuis sa création. Elle est coordonnée par le Dr Cédric Gaxatte, gériatre au CHU de Lille, et le Dr Nicolas Bertrand, oncologue médical au CHU de Lille.

Les UCOG participent à la diffusion des bonnes pratiques de prise en charge des personnes âgées atteintes de cancer avec pour finalité une homogénéisation de ces pratiques dans la région. Elles jouent également un rôle dans la formation des professionnels et la recherche médicale en oncogériatrie.

 

Les missions principales de ces UCOG sont de :

 

  • mieux adapter les traitements des patients âgés atteints de cancer par des décisions conjointes oncologues-gériatres,

 

  • promouvoir la prise en charge de ces patients dans la région afin de la rendre accessible à tous,

 

  • contribuer au développement de la recherche en oncogériatrie, notamment en impulsant des collaborations interrégionales,

 

  • soutenir la formation et l’information en oncogériatrie.

 

Pour garantir une prise en charge de qualité et réduire les inégalités de santé, l’objectif de l’UCOG est de faciliter l’accès à :

 

  • l’évaluation gériatrique pour chaque patient qui le nécessite, quel que soit son lieu de résidence,

 

  • l’innovation et la recherche pour les patients d’oncogériatrie,

 

  • la formation pour les professionnels,

 

  • l’éducation thérapeutique pour les patients.

En onco-gériatrie, afin de  garantir l'équité d'accès aux soins pour tous les patients, l'UCOG est en lien avec le Réseau Onco Hauts-de-France

Pour en savoir plus, consulter le site du Réseau Régional Onco Hauts-de-France : www.onco-hdf.fr. 

La recherche en oncogériatrie

Concernant la recherche clinique, les essais réalisés en oncologie n’incluent que trop peu les patients âgés de plus de 75 ans.

Pourtant, dans leur grande majorité, l’âge n’est plus un critère d’exclusion dans les essais cliniques. Vous pouvez retrouver l’ensemble des essais cliniques en oncologie dans la région sur :  https://archimaid.fr/

 

Alliance Cancer soutient le CHU de Lille, le Centre Oscar Lambret et l’UCOG Nord-Pas-de-Calais dans la réalisation de travaux de recherche en oncogériatrie, favorisant ainsi l’inclusion des patients âgés de plus de 75 ans dans les essais cliniques

 

L’UCOG a mis en place un observatoire régional basé sur les données cliniques des patients rencontrés en évaluation après obtention de leur consentement, qui permet de les utiliser pour des travaux de recherche.

 

Ces données, appariées à celles du Système National des Données de Santé, peuvent être exploitées pour analyser les parcours de soins des patients âgés atteints de cancer vus en consultation oncogériatrique.

 

L’analyse de données de vie réelle en oncogériatrie est un axe de recherche au sein de l’UCOG Nord-Pas-de-Calais, en complément des essais cliniques.

La formation

Les membres de l’UCOG participent aux formations universitaires suivantes : :

 

  • Diplôme Universitaire (DU) de soins en gérontologie, DU de psycho-oncologie et DU Longévité, qui apportent une spécialité complémentaire aux étudiants ou professionnels

  • Diplôme Universitaire Etudes Complémentaires (DUEC) pharmacie clinique oncologique pour les étudiants ou diplômés pharmaciens,

  • Diplôme d’Etudes Spécialisées (DES), formation qui correspond à l’internat : DES de gériatrie et DES d’oncologie médicale,

  • Diplôme d’Etudes Spécialisées Complémentaires (DESC) de gériatrie, formation permettant aux médecins de compléter des connaissances dans  le domaine de la gériatrie ou de se spécialiser en gériatrie,

 

  • Capacité de gérontologie, diplôme national accessible aux médecins titulaires d’un doctorat (généralistes ou spécialistes), formant de futurs gériatres,

 

  • Master Ingénierie de la Santé, parcours Coordination des Trajectoires de Santé, forme des titulaires de bac +3 aux métiers de la coordination en santé.

 

L’UCOG s’investit également dans la formation continue à destination des professionnels de santé, notamment ceux de ville comme les médecins généralistes.

Elle contribue à l’organisation d’évènements de rencontre entre des professionnels pour des partages d’expériences et de connaissances, séminaires et programmes de formation. 

Deux séminaires communs aux UCOG Nord Pas de Calais et Picardie sont organisés chaque année.

 

En collaboration avec l’Institut de Formation Oscar Lambret (IFOL), l’UCOG propose des sessions de formation concernant :

  • L’Introduction à la l’oncogériatrie,

  • Le perfectionnement en oncogériatrie,

  • La confusion chez la personne âgée atteinte de cancer.

 

Les membres participent au travail d’encadrement de thèses en lien avec des sujets d’oncogériatrie.

La recherche au sein de l'UCOG

Aide aux aidants

 

Le Projet de Recherche en Sciences Humaines et Sociales proposé par l’UCOG, en collaboration avec Alliance Cancer (anciennement C2RC), intitulé « Les besoins et le fardeau des aidants familiaux des patients âgés atteints de cancer et leurs déterminants sociaux – Aide aux aidants », a été retenu et financé par l’INCa en juillet 2013.

Cette étude avait pour objectifs :

 

  • De déterminer/évaluer les besoins et le fardeau, la souffrance (psychologique, physique, matérielle, financière) des aidants naturels de patients âgés atteints de cancer,

  • D’avoir une meilleure connaissance des besoins et attentes des aidants des sujets âgés atteints de cancer,

  • De mettre en place un Plan Personnalisé d’Aide à l’Aidant (PPA) qui pourrait permettre une meilleure prise en charge du patient atteint de cancer, un moindre fardeau pour l’aidant et une meilleure qualité de vie pour l’aidant comme pour le malade.

 

 

CONSOG

 

En 2014, l’UCOG a  mis en place un observatoire régional, CONSOG, permettant de récolter les données cliniques de patients reçus en oncogériatrie après consentement et anonymisation des dossiers. 

En 2020, après avoir récolté les données de 3481 patients, CONSOG est clôturé. Le dossier médical oncogériatrique, utilisé par de nombreux gériatres, est informatisé et prend la relève en constituant un nouvel observatoire à dimension régionale afin d’apprécier l’activité oncogériatrique dans les Hauts-de-France.

Vieille dame

Oncogériatrie

 

L'UCOG : missions, formation et recherche